THIERRY BENDERITTER, WEBMESTRE

Je suis né en 1955, marié, deux enfants. J'ai suivi des études médicales ; plus précisément, je suis médecin spécialiste en anatomie pathologique et cytologie. Vous ne savez pas en quoi consiste le métier d'anatomo-cyto-pathologiste ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul(e) dans ce cas. Vous trouverez une description rapide de cette branche de la médecine ICI.
J'ai également passé un certain nombre de diplômes universitaires et de concours hospitaliers. Si cela vous intéresse, voyez ICI.
Je me suis en grande partie libéré de mes obligations professionnelles pour pouvoir consacrer plus de temps à l'Égypte ancienne et à ce site.
Mon goût pour l'Égypte (ancienne) remonte à une trentaine d'années maintenant ; il a été nourri par de nombreux voyages, qui m'ont permis d'accumuler une vaste collection de photographies et de faire de nombreuses connaissances.
Mes pôles d'intérêt principaux concernent les aspects religieux et funéraires de cette brillante civilisation, ce qui m'a tout naturellement amené vers l'étude préférentielle des tombes (mais curieusement, les pyramides ne m'intéressent guère).

En raison de mon lieu de résidence (La Garde, près de Toulon, dans le Var) éloigné d'un centre d'enseignement de l'égyptologie et d'une activité professionnelle très prenante, je n'ai pas eu la possibilité de concrétiser mes connaissances par un diplôme universitaire en égyptologie, comme je l'aurais souhaité. Néanmoins, j'ai pu étudier les hiéroglyphes pendant plusieurs années avec l'Institut Khéops (Paris), en sus de nombreux cycles d'enseignement et congrès.

J'ai participé à la création de l'encyclopédie multimédia sur CD-ROM "L'Égypte des Pharaons" édité par le Pr Michel Guay, de l'Université du Québec à Montréal (épuisé).
J'ai rédigé divers articles pour des revues comme Historia, Ancient Egypt Magazine (GB), Kemet (Allemagne).
En 2007, j'ai eu l'honneur de faire partie de la mission polonaise à Saqqara, avec publication d'un rapport scientifique.
En 2010 j'ai découvert dans la tombe d'Ouserhat, TT56, la plus ancienne trace de poliomyélite au monde. Cette étude a donné lieu à une publication dans la revue Göttinger Miszellen (GM 225, 2010).
En 2010, j'ai eu le privilège d'être admis comme membre associé par l'Association Internationale des Égyptologues (IAE)
Je suis membre de la Société Française d'Égyptologie.
Depuis 2011 je suis en charge de la section Égypte Ancienne et Internet dans la revue "Égypte, Afrique & Orient".

En 2001 j'ai décidé de créer ce site, Osirisnet.net. Mes motivations sont exposées sur la page du Projet Osirisnet.
J'ai eu la grande chance d'être rejoint en 2004 par Jon Hirst qui a bien voulu prendre en charge la version anglaise du site et qui a aussi produit, entre autres, toutes les magnifiques visites virtuelles en 3D. Son retrait en septembre 2014 pour raisons de santé a été une grande perte, pour le site et pour moi.

Je travaille sans relâche afin de développer Osirisnet, qui est maintenant donné en référence à des étudiants en égyptologie, histoire et histoire de l'art dans différents pays, et fréquenté aussi bien par des amateurs que des professionnels.
Je considère que ma tâche, qui comble un vide, sera achevée lorsque j'aurai mis en ligne la dernière tombe d'Égypte pour laquelle j'aurai pu réunir une documentation photographique décente.

"L'auteur n'est rien, l'œuvre est tout !" - Gustave Flaubert
"Le grand malheur est de n'être pas à la hauteur de son propre jugement" - Léonard de Vinci