MASTABAS DE L'ANCIEN EMPIRE À SAQQARA

KAGEMNI
Kagemni est un vizir de la fin de la Vème et du début de la VIème dynastie. Son magnifique mastaba est décoré, comme il est l'usage à cette époque, de scènes de la vie quotidienne très émouvantes par leur réalisme, et qui nous font découvrir des pans entiers de la vie à l'Ancien Empire.
MEREROUKA
Mererouka a succédé comme vizir à Kagemni. Son très vaste mastaba est somptueux. On retrouve la preuve dans la décoration de l'émergence d'une véritable aristocratie qui fera disparaitre la royauté à la fin de la VIème Dynastie.
IROUKAPTAH
Situé au sud de la chaussée d'Ounas, cette tombe dite "des bouchers" est célèbre pour ses statues engagées dont la polychromie est bien préservée. Elle date de la fin de la Ve dynastie.
NIANKHKHNOUM ET KHNOUMHOTEP
Le mastaba dit "des Deux Frères" comporte une chapelle double où l'on retrouve la scène fameuse de l'accolade des deux hommes, qui a fait croire à des relations homosexuelles.
PTAHHOTEP ET AKHETHOTEP
Il s'agit d'un mastaba double, ce qui est passé inaperçu très longtemps et que vous montreront ces pages.
La chapelle de Ptahhotep II est riche de scènes originales, alliant à la précision d'une observation attentive une finesse d'exécution particulièrement remarquable de ses bas-reliefs peints.
TY
Le mastaba de Ty à Saqqara est une des tombes les plus connues de l'Ancien-Empire. Elle est remarquable par l'intérêt des sujets, de ses reliefs, leur qualité d'exécution et leur très bon état de conservation.
MEREFNEBEF
Merefnebef est un vizir qui a exercé sa fonction à l'époque trouble du roi Ouserkara. Son monument est exceptionnel par la qualité de sa réalisation, ainsi que par la fraîcheur de ses couleurs.
Le mastaba a également une histoire que l'on peut partiellement reconstituer, dans laquelle se mèlent politique et intrigues familiales.
MERYTETI
Meryteti est le fils de Mererouka et, comme sa mère Watetekhethor, partale le grand complexe funéraire de celui-ci. Héritier putatif du trône d'Égypte pendant quelques années, les aléas de sa condition transparaissent dans les chambres qui lui sont propres.
WATETKHETHOR
Fille du roi Teti, cette très grande dame fut l'épouse de Mererouka dont elle partage le complexe funéraire. Comme son fils Meryteti, qui fut un temps héritier du trône, ses appartements sont plus petits que ceux de son mari, mais comportent certaine scènes uniques.
NIKAOUISESI
Découvert en 1979, ce mastaba date du tout début de la VIe dynastie. Il comporte cinq pièces, dont quatre décorées en relief peint. Il faisait partie du premier plan d'occupation du cimetière de Teti. Un peu plus tard, Kagemni édifiera son gigantesque mastaba en face de son entrée.
NYANKHNEFERTOUM
Voisin de celui de Merefnebef, qui lui a servi de modèle, ce mastaba de la VIe dynastie est très bien préservé. Sa décoration permet de deviner des problèmes dans la famille de ce prêtre funéraire des temples annexées aux pyramides d'Ounas et de Teti.
NEFERHERENPTAH
Situé au sud de la chaussée d'Ounas, comme Iroukaptah dont il est voisin, ce mastaba est connu comme "la tombe aux oiseaux". Il est bien plus grand que ce que la seule pièce visitable laisse supposer, puisqu'il s'étend sur trois niveaux.