La paroi nord

Room K, north wall. Scenes straddling the adjacent walls Salle K, mur nord. Scènes à cheval sur les murs adjacents

Le mur nord peut être divisé en trois parties : le couple en adoration devant Geb ; le couple en adoration devant Sokar et Oupouaout ; entre les deux le blocage vers l'annexe M.

Maya et Meryt devant Geb

Meryt se tient sur le côté gauche de la paroi ouest, son époux se trouve, ainsi que le dieu, sur la paroi nord. Cette zone a été retrouvée abimée, mais les visages sont préservés. Le texte d'accompagnement est aussi mutilé : "Geb, prince des Dieux, grand Dieu, Seigneur du ciel, Seigneur de la Terre, qui se trouve dans la nécropole. Louange à toi, Geb, grand Dieu ! Je viens à (toi) afin que je puisse adorer ta perfection. Par le scribe royal, etc."

L'ouverture sur l'annexe M

Elle mesure 1,69 m de haut et 0,72 m de large. Sur les deux dalles fermant l'ouverture, Isis et Nephthys, tournées vers la droite, sont représentées sur une échelle nettement plus petite que les autres personnages ; les sceptres qu'elles tiennent en main n'ont pas été modifiés.

Le linteau au-dessus de la porte est décoré une nouvelle fois de deux Anubis, avec les épithètes habituelles, couchés sur deux tombes ou deux chapelles.

Maya et Meryt devant Sokar et Oupouaout

Cette scène n'est pas d'une qualité comparable aux scènes adjacentes et les artisans ont abondamment eu recours au plâtre.
Sokar a un corps d'homme, avec une tête de vautour coiffée de la couronne-atef. Il tient d'une main un sceptre-ouas. Oupouaout, à tête de canidé, se trouve derrière lui sur le retour ouest du mur nord. Lui aussi agrippe un sceptre. Maya et Meryt se tiennent devant les deux dieux, les bras levés en adoration.
Le texte d'accompagnement dit : "Sokar, le grand Dieu, qui habite dans la Shetayt, Seigneur du ciel, Seigneur de la terre. Oupouaout du Sud, maître des Deux Terres, grand Dieu, fils de Ounnefer.
Louange à toi, Sokar, grand Dieu, Seigneur des Cieux, par le scribe du roi, le Directeur du Trésor du Seigneur des Deux Terres, Maya, juste de voix. Louange à toi, Sokar, grand Dieu, Seigneur des Cieux, peux-tu faire que je sois parmi les adeptes de ton fils avec qui tu es (?), pour le Ka de la chanteuse d'Amon, Meryt, juste de voix"
.

La salle O


Le travail de sculpture est assuré, avec une attention particulière portée aux visages des divinités et du couple. Dans cette salle, les dieux et les humains portent des bijoux, dont quelques traces de bleu sont visibles.

Middle register Registre médian

La paroi ouest (côté sud)

()

Le décor est constitué d'une vignette du chapitre 151A du Livre des Morts, associée à quelques légendes. Il s'agit d'un doublon de la scène 1 de la paroi ouest de la salle K, mais avec encore moins de texte. Nous n'insistons pas.

La paroi sud

South wall Paroi sud

Ce relief est une copie presque à l'identique de celui qui décore le mur sud de la salle K, mais ici aussi, les textes sont abrégés. Maya et Meryt sont représentés devant Osiris (assis), Nout, Isis et Nephtys (debout). La représentation d'Osiris est endommagée, ce qui est probablement dû à l'action, dès l'antiquité, de pillards à la recherche d'une chambre secrète. Les lacunes dans la pierre ont été comblées avec du plâtre. On remarque que le texte devant Meryt est incliné vers la gauche (), que le sceptre d'Isis se superpose sur le bras et la perruque de Nout, ainsi que le sceptre entier de Nephtys.
L'inscription associée aux divinités se lit : "Osiris, le premier dans l'Occident, Seigneur de l'Éternité, souverain du [Monde Souterrain, Seigneur de] splendeur dans l'utérus de Nout, haut de panaches, fort de cornes. [Nout, la grande, qui donne] naissance [aux Dieux, qui dissipe] le chaos de son fils. [Is]is divine, Dame du ciel. Nephtys, sœur du Dieu, Dame de l'Éternité".
Les textes relatifs au couple défunt : "Adoration d'Osiris-Ounnefer, grand Dieu, Seigneur de la Terre Sacrée, de l'Osiris [le scribe du roi, le Directeur du Trésor Maya] juste de voix. Il dit : 'Louange à toi, Osiris, toi le premier-né, fils de Geb ! Ton fils Horus est établi sur ton trône, ton protecteur, doux d'amour, alors que sa mère Isis le protège en créant sa protection magique sur la terre. Sa sœur, la chanteuse d'Amon, Meryt, juste de voix."

La paroi est

East wall Paroi est

Maya et Meryt sont encore devant Osiris, Nout, Isis et Nephtys. Ici aussi, les textes sont des doublons de ceux de la scène précédente avec des variations très mineures. Tout au plus peut-on noter que le hiéroglyphe Pet (le ciel) qui se trouve en haut de la paroi, est gravé de telle façon qu'il semble presque ondulant (flèche).

La paroi nord

North wall Paroi nord

Le mur nord peut être divisé en trois parties : Maya en adoration devant Osiris ; Meryt en adoration devant Anubis ; entre les deux le blocage de l'entrée vers l'annexe P.

Maya devant Osiris

Le dieu est debout sur un signe maât biseauté. Il est coiffé de la couronne-atef, porte la barbe à bout recourbé des morts bienheureux et tient à deux mains un sceptre-ouas.

L'ouverture sur l'annexe P

Elle mesure 1,42 m de haut et 0,78 m de large. Sur les dalles fermant l'ouverture, Isis et Nephthys, tournées vers la droite, sont représentées sur une échelle nettement plus petite que les autres personnages.

Le linteau au-dessus de la porte est en grande partie peint en esquisses noires sur le plâtre et sur un jaune lavé. Le pigment a été négligemment appliqué. Le décor, sans originalité comporte deux Anubis, avec les épithètes habituelles, couchés sur deux tombes ou deux chapelles.

Du côté gauche de la paroi, l'image de Meryt en adoration fait partie d'une scène du mur adjacent.

La paroi ouest (côté nord)

West wall, north side Paroi ouest, côté nord

Elle porte une scène qui se prolonge sur la paroi nord. Maya, suivi de Meryt, se tient devant une représentation d'Anubis debout. L'inscription qui l'accompagne se lit : "Anubis, qui est dans les bandelettes, grand Dieu, qui préside Pavillon Divin, Seigneur de l'Éternité. Faire louanges à Anubis, en embrassant le sol devant (lui) tous les jours. Puisses-tu accorder (le pouvoir) d'entrer et de sortir de la nécropole. Par l'Osiris, le scribe royal, le Directeur du Trésor, Maya, juste de voix.
Louer Anubis, en embrassant le sol devant (lui) dans la nécropole, par la chanteuse d'Amon-Rê, le roi des Dieux, Meryt, juste de voix. Elle dit : Je suis venue à toi, Anubis, qui ne périra jamais, afin que tu m'accordes de figurer parmi les bienheureux qui sont dans ta suite. Que je sois appelée par mon nom, que je sois trouvée le jour de Ro-setau. Puisse la (formule) d'offrande être récitée pour moi devant toi comme pour tous tes suivants. Pour le Ka (de) la chanteuse d'Amon, la maîtresse de maison, Meryt, juste de voix dans la nécropole, vénérée, en paix"
.

Appendices

Appendice 1 : les statues de Leyde

Nous avons déjà vu que des fragments de reliefs ou de stèles funéraires de la tombe de Maya ont été dispersés dans plusieurs musées du monde. Ceux retrouvés in situ ont été restaurés et remis en place. Toutes ces pièces sont répertoriées dans l'ouvrage de G.T. Martin : "The Tomb of Maya and Meryt 1" auquel le lecteur pourra se reporter.
Nous devons néanmoins parler des trois grandes statues de Maya et de Meryt, provenant de la collection d'Anastazy, conservées au Rijksmuseum van Oudheden (RMO) de Leyde (Pays-Bas). D'autant plus que c'est l'absence de renseignements fiables sur la provenance et le contexte archéologique de la découverte de ces pièces maîtresses qui a conduit le RMO, en association avec l'EES, à fouiller la nécropole du Nouvel Empire de Saqqara.

Il s'agit d'une statue de Maya, d'une statue de Meryt et d'une dyade du couple ; toutes trois proviennent du même atelier memphite. Elles étaient peintes, mais avec le temps, le blanc des vêtements est devenu jaunâtre. Elles sont d'une qualité remarquable (bien que le travail ait été négligé par endroit) et le talent du sculpteur a réussi à rendre parfaitement la force tranquille et la dignité inhérentes à la fonction et au statut social des deux personnages.
L'appréciation portée par Jocelyne Berlandini à propos d'une des scènes de la tombe pourrait être étendue à ces statues : "une incomparable fusion du réalisme de l'Ancien Empire, de la douceur de l'époque Aménophis III et de l'expressionnisme amarnien".

Maya & Meryt dyad, RMODyade de Maya & Meryt, RMO

La dyade

La statue est en parfait état. Elle provient presque certainement du portique, où elle était peut-être positionnée sur un socle. Elle mesure 1,58 m côté Maya et 1,56 m coté Meryt. Maya est assis à gauche, son épouse à droite.
Le bras droit est magnifiquement sculpté, étendu à plat sur le haut de la cuisse. Le bras gauche est également tendu, mais la main tient un tissu uni plié, dont les extrémités tombent à côté de la cuisse. Une colonne de texte est gravée sur la jupe de Maya : "Tout ce qui vient sur l'autel du Seigneur des dieux pour le Ka du vrai scribe royal, Directeur du Trésor du Seigneur des Deux Terres, Maya, juste de voix". Chez les deux personnages, le sculpteur a accordé une attention particulière aux visages et aux bras, qui sont rendus de façon très réaliste.

La statue de Maya

En parfait état, mais comportant quelques zones non sculptées ou/et non peintes, elle provient de l'extrémité ouest de la salle des statues, à côté du passage dans la cour intérieure. Elle se dressait sur un socle en calcaire (). Elle mesure deux mètres de haut (avec le socle). Maya est assis sur une chaise identique à celle de la dyade. Il tient un tissu plié dans sa main gauche qui repose sur sa cuisse. Une colonne de texte est gravée sur sa jupe "Tout ce qui vient sur l'autel d'Osiris Ounnefer, pain et bière, bœuf et volaille, et chaque chose bonne et pure pour le Ka du scribe royal, l'intendant Maya, juste de voix auprès du Grand Dieu".


La statue de Meryt

Elle aussi en parfait état, elle se trouvait également dans la salle des statues, de l'autre côté du passsage vers la cour. Elle mesure 1,88 m de hauteur. Meryt est assise sur une chaise identique à celle de son époux, également inachevée. Elle porte une robe plissée, à manches bouffantes ; de la main gauche elle tient un grand collier Menat surmonté d'une tête de la déesse Hathor ().
Une colonne de texte est gravée sur sa jupe : "Tout ce qui vient sur l'autel d'Osiris, qui est à la tête de l'Occident, pain et bière, bœuf et volaille, et chaque chose bonne et pure de quoi vit un dieu. Pour le Ka de sa sœur bien-aimée, qu'il aime, la chanteuse d'Amon Meryt, juste de voix".

Appendice 2 : la règle graduée de Maya

La très belle règle graduée, de la taille d'une coudée (52,5 cm) est de provenance inconnue. Néanmoins, son caractère exceptionnel justifie qu'on en dise quelques mots.
Cet instrument de mesure a pu servir à Maya dans sa fonction de directeur des travaux ; il présente d'ailleurs des signes d'usure. Mais c'est également un objet votif, comme le montre la dédicace sur la face inférieure, qui est une exhortation de la part de Maya auprès des prêtres d'un temple inconnu, afin qu'ils prononcent la formule de distribution des offrandes revenant de la table du dieu : "Le porte-éventail à la droite du roi, le scribe royal, le chef du Double trésor du Maître des Deux-Terres, Maya, dit : 'Ô les prêtres-purs, les prêtres lecteurs de ce temple, vos dieux de vos cités écouteront vos prières, vous serez prospères grâce à vos fonctions, après une belle vieillesse, si vous prononcez mon nom et si vous faites pour moi comme (on fait à) un favorisé auprès de son maître, (pour moi) le porte-éventail à la droite du roi, celui qui est aux pieds du Maître des Deux-Terres, celui qui n'a pas quitté le Dieu Bon (le roi) en quelque lieu que ses pas le portaient…'"
Plus de détails sur le site du Musée du Louvre.

Appendice 3 : Reliefs de la chapelle de surface au Musée du Caire

Fragments conservés au musée du Caire
Courtoisie d'Alain Guilleux. Son site Photosegypte a de très belles photos.
Fragments conservés au musée du Caire
Courtoisie de Laura Harris, Doctorante à l'Université Macquarie de Sydney, Australie.

À part les jambages, tous les blocs proviennent de la zone 12 (voir p.3) et la scène de comptage du bétail se trouve dans le registre inférieur, sous l'image de la vache Hathor dans sa barque (vue ).

Appendice 4 : les vidéos

Je vous recommande vivement la visite virtuelle de la tombe de Maya & Meryt, créée par Salma ElDardiry et Karim Mansour, qui dirigent le site Describing Egypt.

Les deux vidéos suivantes sont dues à l'obligeance de Marie-Thérèse Pérardelle. Elles concernent uniquement les chambres souterraines déplacées :


Substructures - Room H Salle souterraine H
Substructures - Rooms K and O Salles souterraines K et O